Les douceurs de Song Qi by Télé Monaco

Notre premier déjeuner lors de l’ouverture de Song Qi à Monaco nous avait laissé entrevoir les belles perspectives de cette nouvelle table de gastronomie chinoise, très bien située près du forum Grimaldi, joliment mise en scène par les architectes du cabinet Humbert et Ployet inspirés par le Shangaï des années 30, tient manifestement ses promesses.Il faut dire que le chef Alan Yau qui collectionne les étoiles Michelin dans ses restaurants de Londres, Miami, Bombay ou Pékin, s’y connait comme personne pour rendre glamour la cuisine de son pays, en l’occurence Hong Kong. Et il décline ici avec talent la carte éprouvée à l’Hakkasan, sa maison londonienne.

A la carte ou le soir, les propositions deviennent haut de gamme avec par exemple le canard laqué pékinois, découpé devant vous et servi avec des crêpes, concombre et cébettes, les “noddle lamian” faites à la main et servies avec du caviar, le turbot cuit à la vapeur au soja, gingembre et cébette, les travers de porc au thé de jasmin fumé, la bavette d’Angus au gingembre, la crème au chocolat jivara au thé vert ou l’impérial rose framboise et sorbet litchi… C’est tout simplement délicieux…

Si la carte du soir n’est pas à la portée de toutes les bourses, nous ne pouvons que vous inciter à aller découvrir Song Qi au déjeuner avec l’épatante formule à 45€. Pour ce prix, vous aurez droit à trois entrées : assortiment de dim-sum, crabe mou en salade et nouilles au boeuf façon Shangaï par exemple, puis trois plats comme un wok de crevettes croustillantes sauce aigre-douce, des calamars sauce assam et une volaille à la vapeur sauce de saint jacques pour finir sur le dessert du jour, genre mochi glacé. Les plats sont à partager à deux, trois ou plus, servis ensemble. C’est plein de saveurs et les produits sont de première fraîcheur.

Magazine :  Télé Monaco

Related Posts

Les douceurs de Song Qi by Télé Monaco

Notre premier déjeuner lors de l’ouverture de Song Qi à Monaco nous avait laissé entrevoir les belles perspectives de cette nouvelle table de gastronomie chinoise, très bien située près du forum Grimaldi, joliment mise en scène par les architectes du cabinet Humbert et Ployet inspirés par le Shangaï des années 30, tient manifestement ses promesses.Il faut dire que le chef Alan Yau qui collectionne les étoiles Michelin dans ses restaurants de Londres, Miami, Bombay ou Pékin, s’y connait comme personne pour rendre glamour la cuisine de son pays, en l’occurence Hong Kong. Et il décline ici avec talent la carte éprouvée à l’Hakkasan, sa maison londonienne.

A la carte ou le soir, les propositions deviennent haut de gamme avec par exemple le canard laqué pékinois, découpé devant vous et servi avec des crêpes, concombre et cébettes, les “noddle lamian” faites à la main et servies avec du caviar, le turbot cuit à la vapeur au soja, gingembre et cébette, les travers de porc au thé de jasmin fumé, la bavette d’Angus au gingembre, la crème au chocolat jivara au thé vert ou l’impérial rose framboise et sorbet litchi… C’est tout simplement délicieux…

Si la carte du soir n’est pas à la portée de toutes les bourses, nous ne pouvons que vous inciter à aller découvrir Song Qi au déjeuner avec l’épatante formule à 45€. Pour ce prix, vous aurez droit à trois entrées : assortiment de dim-sum, crabe mou en salade et nouilles au boeuf façon Shangaï par exemple, puis trois plats comme un wok de crevettes croustillantes sauce aigre-douce, des calamars sauce assam et une volaille à la vapeur sauce de saint jacques pour finir sur le dessert du jour, genre mochi glacé. Les plats sont à partager à deux, trois ou plus, servis ensemble. C’est plein de saveurs et les produits sont de première fraîcheur.

Magazine :  Télé Monaco

Related Posts